Les Psychopates sont ils tous des tueurs ?

On a tous cette vision, principalement issue de la culture, de ces hommes un peu fou prêt à tout pour tuer ou torturer des innocents. Cette vision totalement caricaturale des troubles de la personnalité antisociale cache une réalité beaucoup plus complexe.

il faut savoir que les psychopathes sont en réalité malade est souffrent de psychopathie qui est un trouble de la personnalité antisociale. Ces personnes ne sont donc pas volontairement comme ça.

 

Les caractéristiques du psychopathes:

  • absence d’empathie
  • talent pour la manipulation
  • aisance à l’oral
  • Absence de Remords
  • paranoia
  • rejet de l’autorité qui peut amener à des difficultés avec la justice.

On peut remarquer d’un côté une difficulté à s’insérer mais aussi une aisance social parfois. D’ailleurs, un certain nombre de psychopathes occupent des place assez haut dans la société.

les causes de la psychopathie ?

En réalité, on ne les connait pas vraiment du fait du manque d’étude sur le sujet. On distingue néanmoins deux théories prisées par le monde de la psychiatrie.

premièrement, les origines de la maladie serait strictement d’ordre génétique.

deuxièmement, il y aurait des individus avec des prédispositions génétiques, mais ce serait plutôt les facteurs sociales et environnementaux qui développerait la maladie. ( un peu à la manière du cannabis qui déclenche la schyzophrénie )

 

Comment traiter la psychopathie ?
Il existe un traitement contre la psychopathie. De plus le dépistage de la psychopathie est presque impossible.

La thérapie se révèle utile pour atténuer les symptômes bien qu’encore peu utilisée volontairement par les psychopathes

Il semblerait qu’entre 30 et 40 ans, les symptômes s’atténuent.

Malheureusement, cette maladie peut rendre la vie pénible et bon nombre de psychopathes se suicident.

 

 

 

Publicités

Ces étranges douleurs.

Il y’a beaucoup de gens actuellement qui consultent pour des maux de ventre réguliers,des douleurs à l’estomac, aux intestins..etc.
Etrangement, le médecin ne remarque, à première vue, aucune anomalie. Du moins aucune sources organique qui pourrait éclaircir la raison de ces douleurs.

mais alors comment est-ce possible ?

les douleurs psychosomatiques: Ces douleurs qui étaient encore inconnues il y’a quelques décennies en arrière deviennent une préoccupation majeure de ce 21ème siècle. En particulier, car elle sont directement liés à notre mode de vie de plus en plus  rapide et stressant.  Mais de nos jours, il reste encore très peu d’éléments connus à leurs sujets.

Ces douleurs seraient directement lié à notre état psychique :

On sait désormais que le physique et le psychique sont directement liés et que l’un et l’autre s’influencent mutuellement.

Les douleurs ou parfois maladies psychosomatiques sont en quelques sortes une réaction physique influencé par notre état psychologique. Et donc la mélancolie, le stress ou l’angoisse pourrait nous provoquer des douleurs physiques comme des maux de ventres, des migraines..etc. Mais attention, même si ces douleurs sont lié à la psychologie, elles ne sont pas pour autant imaginaires. D’ailleurs , les gens souffrant de dépression, ont souvent tendance à se plaindre de douleurs physiques.

Comment peut-on faire disparaître ces douleurs ?

-Etant souvent lié au stress, il est donc necéssaire que de réduire les sources de stress afin du moins d’atténuer les douleurs.

-Néanmoins, il est plus sûr de consulter afin de traiter ces douleurs qui peuvent devenir chroniques dans certains cas.

-écouter ses besoins, ce qui est malheureusement compliqué dans la société actuelle.

le bore-out: ce « nouveau » burn-out.

On a beaucoup entendu, ces dernières années, parlé du burn-out, cette maladie de l’épuisement professionnel. mais ces dernières temps, il à été fait mention d’un autre problème lié au travail. On l’appelle le bore-out, ou l’ennui au travail. le secteur tertiaire est particulièrement touché. L’employé n’ayant peu ou pas de tâches importantes dans l’entreprise voire pas de tâches du tout, va s’ennuyer et commencer à perdre sa motivation et son intérêt pour son travail. Un certain mal-être peut alors s’installer. A première vue, ce trouble peut paraître presque comique mais il peut amener à de véritables complications qui peuvent s’installer sur la durée. ces complications d’ailleurs sont autant d’ordre psychique que physique.

quelques exemples de problème de nature psychique lié à l’ennui au travail:

– déprime
-baisse de motivation
-baisse de l’estime de soi

Parfois, des troubles plus graves peuvent apparaître tels que la dépression, les troubles suicidaires..etc

quelques exemples de problèmes de nature physique lié à l’ennui au travail:

-le risque accentué de maladies cardio-vasculaires. (2-3 fois plus élvée que la normale)
– crise d’épilépsie
-trouble de la voix

le suicide

Chaque année, on estime qu’environ 1 million de personnes se suicident. Pourtant, hormis les stars qui se suicident, on entend très peu parler de ce problème. Par conséquent, les gens ignorent ce qu’est réellement le suicide et ce qui poussent aux suicides. Il est d’ailleurs fort probable que quelqu’un n’ayant pas experimenté cet état suicidaire ne puissent pas réellement comprendre ce qui se passe chez un suicidaire. Cela rend la problématique d’autant plus complexe. Si le taux de suicide tend à augmenter, il semble que le sujet,bien qu’ignorait dans les médias,commence à être pris au sérieux. De plus en plus de campagne de pub, incitent les gens à parler pour ne pas rester seul dnas leur problème, il y a aussi des lignes d’écoute qui sont disponible 24/24. Et pourtant, le problème semble presque lié à notre mode de vie moderne par divers facteurs comme l’acroissement de l’individualisme, le stress et la rapidité de notre monde moderne.

Mais pourquoi les gens se suicident ?
On entend souvent cette phrase  » les gens qui se suicident sont des laches, des gens qui n’assument pas leurs problème. ». Cett phrase qu’on entend pourtant souvent est d’une stuupidité affligeante et montre à quel point l’homme peut être ignorant et antipathique. Certains médecin qualfient la crise suicidaire comme un état second ce qui n’est pas totalemnt faux.

-La dépression: la dépression est une maladie touchant 350 millions de personne. Elle serait la première cause de suicide et cela peut se comprendre. La dépression,par définition, est une perte du goût à la vie.A noter que le nombre de dépression augmente tout comme le nombre de suicide ce qui confirme la thèse de la cause à effet.

-D’autres maladies psychiques peuvent entrer en compte ( schyzophrénie, trouble bipolaire…)

-perte ou situation angoissante à répétition

-le suicide se comment en général durant une phase dépressive même si la personne n’a pas été diagnostiqué.

Comment réagir face à quelqu’un qui pense au suicide ?

Avant tout, il faut ne pas laisser la personne se renfermer sur elle-même. La parole est donc primordial. Mais attention, si la parole est utile, Il faut aussi une intervention professionnelle.

-Si la personne évoque le suicide, alors il faudra la pousser à consulter un psychologue.

-il existe aussi des numéros d’écoute pour les gens en détresse.

-si la personne passe à l’acte,appelez directement les urgences.
.

 

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer